Interview de Anaïs, diplômée du DCG, Promotion 2017

IMG_9341
Anaïs, diplômée 2017

La cérémonie de remise des diplômes est un événement très attendu. Cette année, Madame Bloch, Proviseure du Lycée de Cachan et les professeurs des classes de DCG – Diplôme de Comptabilité et de Gestion- ont accueilli avec plaisir les futurs diplômés et leurs familles pour un rendez-vous riche en émotions.

Pour tous, c’est un grand jour et cela restera un moment marquant. C’est la reconnaissance, la concrétisation du travail de plusieurs années, et le plaisir des familles, parents, sous le regard bienveillant des professeurs, ainsi que de l’ensemble de l’administration.

Après quelques discours et la remise des diplômes, autour d’un délicieux cocktail nous avons interviewé Anaïs, une jeune diplômée :

1-Qu’est ce qui t’as poussé à faire un DCG ?

Le DCG m’a paru intéressant par rapport à une simple licence ou BTS car il permet d’obtenir un Diplôme au bout de 3 ans, qui de plus est reconnu par l’état. Ce diplôme permet de poursuivre par un DSCG qui permet d’accéder à l’expertise comptable. De plus mes parents étaient aussi à l’annexe alors mon choix a été évident.

2-Quelle filière avais-tu suivi au lycée ?

J’étais en terminale scientifique et j’ai poursuivi avec deux années en école préparatoire pour une formation paramédicale (orthophoniste) mais malheureusement j’ai échoué au concours.

3-Quelles étaient tes difficultés en DCG ?

Pour moi, ça allait plutôt bien étant donné que je travaillais beaucoup.

4-Combien de temps par jour consacrais-tu aux révisions sans compter les heures de cours ?

Plus ou moins 2h par soir.

5- Qu’est ce qui t’as le plus plu et déplu en DCG ?

Personnellement j’aimais toutes les matières du moins je n’en détestais aucune en particulier, c’est pour cela que je vais continuer en DSCG car toutes les matières m’intéressent. De plus nous avons de très bons professeurs à l’annexe, vous vous en rendez peut-être pas encore compte mais nos profs sont bons, très bons. Donc si vous travaillez et voulez avoir le diplôme, normalement c’est largement faisable, du moins vous avez toutes les chances de votre côté.

6- Comment as-tu vécu les DST chaque semaine ?

Très bien, en première année j’étais super contente car ça nous encourageait à travailler et à trouver un rythme de travail. Plus on progresse et moins on a de DST.  En troisième année, il n’y en a quasiment pas et il faut donc être très bien organisé.

Vous vous rendrez rapidement compte que les DST tournent rapidement et que tout ce que vous aviez appris pour le premier sera encore frais pour les prochains, et que tout s’enchaîne très bien. De toute façon, si vous travaillez, il n’y pas de raison pour que vous échouiez, il ne faut donc juste pas se laisser déborder. Vous verrez par vous-même et vous me direz.

7-As-tu eu des difficultés à trouver un stage ?

Alors la première année, j’ai trouvé un stage seule sans passer par mes connaissances, ce qui n’était pas une tâche simple. J’ai appelé énormément de cabinets mais je n’ai eu quasiment aucune réponse. J’ai quand même eu la chance d’être directement prise par le seul cabinet qui m’avait répondu.

La seconde année, j’ai eu plus de difficulté à en trouver. A la suite de mes recherches, je n’ai eu que des refus. J’ai alors trouvé un cabinet prêt à m’accueillir grâce à mon entourage, car parfois quand on ne s’en sort pas seul et il faut savoir tirer avantage de ses connaissances.

8-Que conseilles-tu pour la recherche de stage ?

Il faut appeler au téléphone encore et encore, envoyer beaucoup de mails et parfois se déplacer car cela montre votre intérêt pour le cabinet et votre détermination (!!! en tenue professionnelle !!!). Il ne faut surtout pas baisser les bras et être prêt à faire face à de nombreux refus.

9-Tu t’orientes vers un DSCG en alternance ?

Oui, en alternance.

10-Tu penses que ce sera difficile d’alterner école et travail ?

Je ne sais pas du tout, ça sera la surprise !!! Je vous redonnerais des nouvelles à la fin de l’année. Mais bon je pense que l’alternance sera plus difficile vu qu’il faudra allier entreprise et école. En DCG, l’emploi du temps n’est pas trop chargé, il y a donc du temps pour réviser à chez soi ce que je n’aurais plus en DSCG.

11- Tu connais des personnes qui ont passé leur DCG en alternance ?

Oui, une camarade a eu son BTS en alternance et a donc voulu continuer son contrat en DCG. Elle est au même niveau que moi mais bon je pense que comme l’entreprise lui prend beaucoup de son temps alors elle a eu du mal à en consacrer aux révisions, elle n’a donc malheureusement pas obtenu son diplôme cette année.

12- Quelle est la matière qui t’as demandé le plus de travail ?

Je pense que c’était le contrôle de gestion, c’est une matière très intéressante mais avec un programme très chargé, il faut donc vite se mettre dans le bain.

13-Quels sont tes conseils pour réussir son DCG ?

De TRAVAILLER !!! Voilà mon conseil, car le travail paye toujours. Le DCG demande beaucoup d’endurance, il faut travailler dès le début et ne pas attendre d’être coulé par la grande quantité de cours à revoir. Il vaut donc mieux s’y mettre dès le début, un peu de travail tous les jours, régulièrement et tout ira bien.

Les lauréats 2017
Les lauréats 2017

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.