Interview de Bilal, promotion 2016, qui a intégré le DCG après un bac ES

Ce mardi 20 septembre 2016, nous avons eu l’honneur d’assister à la cérémonie de remise des diplômes des anciens DCG de 3e année tous justes diplômés. Nous avons été conviés par Mme Chevalier, professeur de Droit en DCG et dont l’initiative était toute récente, car c’est la première année qu’une cérémonie a lieu pour la promotion du lycée Maximilien Sorre. Les professeurs ainsi que nos camarades en classe de DCG de 2e et 3e année, les proviseurs et le directeur du Crédit Mutuel étaient également présents.

La cérémonie s’est faite dans la joie et la bonne humeur. Elle a été suivie par un cocktail auquel nous étions conviés.

À la suite de la cérémonie, durant laquelle ils ont été récompensés, nous avons eu le privilège de pouvoir interroger un jeune diplômé qui a accepté avec plaisir de prendre le temps de répondre à nos questions autour du cocktail. 

Bilal, jeune diplômé du diplôme de comptabilité et gestion de la promotion 2016 du lycée Maximilien Sorre, a accepté avec plaisir, de répondre à nos quelques questions.

« Je m’appelle Bilal, j’ai 21 ans et tout comme vous je suis un ex L1 c’est-à-dire que je ne suis pas entré en seconde année comme certains le font à la suite d’un BTS CG ou d’un DUT GEA. J’ai commencé la classe préparatoire du DCG en 2013 et désormais je suis tout juste diplômé, en 2016.

Quelle filière avez-vous fait au lycée ?

Lorsque j’étais au lycée, j’ai fais un bac ES option économie. Et je peux vous dire que l’économie que j’ai étudié en ES m’a beaucoup aidé lors de ma première année en DCG. C’est une matière assez difficile et en plus coefficient 1,5 donc cela m’a beaucoup aidé.

Saviez-vous à la fin du lycée vers quelles études vous vouliez vous diriger ?

Oui, je savais ce que je voulais faire à la fin du lycée. C’était soit le DCG, soit les sciences économiques. Mais je voulais vraiment travailler les métiers en rapport avec les chiffres : l’audit, la finance, la comptabilité (etc…). Le DCG est la voie directe pour cela. C’est la voie d’excellence !

De plus, j’avais la chance d’avoir une classe préparatoire au DCG au sein de mon ancien lycée et comme cela m’interpellait beaucoup, j’ai eu la chance de faire une journée découverte au sein de la filière. Cela m’a énormément plu et m’a conforté dans mon choix final.

Parler nous de votre parcours, avez-vous fait un BTS, DUT ou êtres vous directement entré en DCG ? Pourquoi ?

Je n’avais absolument pas envie d’aller dans une de ses filières. Je savais que ça se faisait mais bon je me suis dis : « aller tu es jeune vaut mieux tenter directement la L1 ». De plus, tu ne perds pas une année car tu fais ta licence en 3 ans et non 4 comme c’est le cas pour ceux qui viennent de BTS ou DUT.

Quel a été votre ressenti après votre première année en classe préparatoire ? Ensuite, cela a été plus simple ?

Mon ressenti a été tout d’abord : il faut être assidu, ce n’est pas une formation qui est simple mais si tu travailles tu réussis. La clé du succès c’est un travail régulier, les professeurs vous le diront d’ailleurs. Certes c’est une année difficile mais si tu te donnes les moyens de réussir alors tu réussiras tout simplement. Après c’est vrai qu’une fois terminée, la 2e année est nettement plus dure entre la fiscalité, la comptabilité approfondie, le Droit, c’est une année assez compliquée. À mon sens si on compare les 3 années la deuxième année est clairement la plus difficile. Je pense que si vous demandez aux étudiants en L3 de cette année, ils pourront vous le confirmer. Le DCG peu importe l’année n’est pas simple !

Quant à ta promotion, comment a-t-elle évoluée ?

En première année, nous avons commencé avec une promotion de 45 élèves à la suite de quoi seulement, nous étions 15 à 20 à passés en L2. Et de ces 20 étudiants environ, 14 on eu leur DCG, ils viennent principalement de L1, comme moi.

En L3, nous étions 40 et seulement une vingtaine d’entre nous ont eu le diplôme.

Beaucoup de tes camarades ont abandonné en cours d’année ?

Pendant l’interview, Younes également diplômé durant la session 2016 est venu discuter avec nous.

Younes : En première année c’est l’hécatombe.

Bilal : Oui, énormément en L1. À partir de janvier, toutes les semaines un peu près il y en avait un qui partait. Souvent, ceux qui passent en L2, c’est ceux qui sont restés jusqu’à la fin de la L1.

Quelles matières préfériez-vous en DCG ? Quelles sont les moyennes générales que tu as obtenues à l’examen ?

J’ai adoré les matières qui étaient les plus dures, celles de L2 : comptabilité, fiscalité, finance, contrôle de gestion surtout la partie calcul des coûts et bien sur l’économie. Le droit aussi était une matière que j’aimais bien. En vrai, c’est un tout ! J’ai aimé tout ce que j’ai fait, on va dire que les matières citées sont plus des préférences que j’avais.

Quant à mes moyennes, dans la globalité j’ai eu de bonnes notes : 12,75 en comptabilité approfondie, 10 en finance, pour la fiscalité 11,5, anglais appliqué aux affaires 13, relation professionnelles 13 aussi, en contrôle de gestion 8,25 c’est une épreuve super difficile.

Actuellement êtes vous toujours étudiant ou êtes vous entrez dans la vie active ?

Actuellement, je poursuis mes études en DSCG en alternance, dans une école privée sur Paris. Donc je suis à la fois étudiant et salarié. Je ne commence que le 16 octobre mais je sais que ça va énormément me plaire. Le métier dans lequel je vais poursuivre ma formation est : collaborateur comptable junior. Pour l’instant, vu que ce n’est que le début, je ferai de la comptabilité basique (saisie de factures…). Cependant, étant dans une entreprise qui fait également de l’audit, j’espère que dans 5/6 mois je pourrais y toucher un peu (des tâches d’audit, de la révision contractuelle…).

Sachant qu’il y avait une filière amenant au DSCG au lycée Maximilien Sorre, pourquoi n’a tu pas continuer au sein de l’établissement ?

Je voulais vraiment avoir une expérience professionnelle plus complète. Au lycée Maximilien Sorre, il n’y a pas d’alternance, alors même si j’aurais pu avoir mon master plus rapidement, j’ai préféré me diriger vers l’alternance pour une durée de 2 ans.

Quel métier voulez vous exercer ?

Pour l’instant, je ne sais pas. Il y a tellement de choix possibles grâce à la formation que je suis encore indécis. L’idéal cependant, sera d’être expert comptable ou commissaire aux comptes associé à un cabinet.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant en DCG, en particulier en première année ?

Bilal : Déjà, par tous les moyens, essayez de prendre de l’avance sur la deuxième année qui est plus casse tête. Ensuite, c’est vrai que je n’ai pas toujours été constant dans mon travail mais je ne me surchargeais pas non plus. C’est une chose à ne surtout pas faire. Mais c’est sûr qu’avec un travail constant tu ne peux que réussir. Dès que tu rentres chez toi, relis tes cours, si tu sais qu’il y a des exercices, fais les, tu n’as pas compris quelque chose retravaille-le, si tu ne comprends toujours pas ou même si tu as compris partiellement n’hésite surtout pas à aller voir tes professeurs. Sincèrement, vous avez des professeurs qui sont tous très compétents, il n’y en a aucun qui n’est pas compétent dans sa matière. C’est des supers professeurs, surtout Mme Chevalier pour le Droit c’est une super prof, le professeur de contrôle gestion, Mr Nicole en économie, Mme Tran également quand nous l’avons eu en comptabilité approfondie. Franchement, vous avez une équipe très compétente pour vous accompagner. Le cadre est parfait pour réussir, ce n’est pas possible que vous ne réussissiez pas.

Le DCG tu dois apprécier un minimum chaque matière sinon ne le fais pas. Si tu aimes ce que tu fais, tu iras jusqu’au bout et si tu n’aimes pas ce que tu fais alors c’est mieux d’arrêter maintenant tant que tu es encore jeune. Même Mme Allemand vous le dira, ne vous lancez pas dans quelque chose qui ne vous plaît pas car après c’est 40/45 ans de profession qui vous attend. Si tu n’aimes pas la comptabilité au bout d’un an ce ne sera probablement pas au bout de 45 ans que tu vas aimer.

Younes : Il suffit d’être constant ! Soyez constant et tout ce passera bien. Ne vous laissez pas une grosse charge de travail sinon vous serez très vite perdus. Quant aux professeurs ils sont géniaux. Certes il y en aura certains que vous préféreriez plus que d’autres mais leur objectif avant toute chose c’est que vous ayez votre diplôme et essentiellement que vous ne perdiez pas votre temps. En effet, s’ils voient que c’est trop difficile pour vous surtout pour la deuxième année, c’est cache. Généralement ils voient très rapidement qui va tenir le coup ou pas. La deuxième année, c’est l’année tranchante, déterminante.

Bilal : Je suis totalement d’accord avec ce qu’il vient de vous dire. En conclusion, je vous dirai écouter vos professeurs. Ce n’est pas une blague, ils sont vraiment de bons conseils. Il faut être assidu et normalement c’est bon. Vous êtes comme je l’ai déjà dis très bien encadré pédagogiquement même si les locaux sont bien moches mais bon ce n’est pas grave, on fait avec. La clé c’est l’assiduité et le travail régulier ».

C’est sur leurs bons conseils, que l’interview s’est terminée.

Elle a été très enrichissante, c’est toujours intéressant de parler avec des personnes qui ont fait le parcours que nous sommes entrain de faire et qui ont réussi. Cela est une motivation supplémentaire. On se dit que dans 3 ans si tout ce passe bien, nous serons à leur place, diplômé et futurs experts comptables, CAC, auditeurs et tous les autres métiers qu’offre le diplôme de comptabilité et gestion. Cela nous encourage à nous investir encore plus dans cette première année afin de passer aux étapes supérieures.

Nous remercions Bilal ainsi que Younes pour avoir pris quelques minutes de leur soirée pour nous parler et nous conseiller quant leurs parcours au sein du DCG. 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.